TEP-SCAN à l'Infirmerie Protestante

TEP-SCAN ou Tomographie par émission de position (TEP)

TEp-SCANCette technique d’imagerie médicale a pour objet l’étude de l’activité d’un organe.

Le procédé repose sur le principe de la scintigraphie, qui consiste à injecter dans l’organisme un traceur qui permet de visualiser le fonctionnement d’un organe.

Pour réaliser une tomographie par émission de positons, on injecte donc une très faible dose (sans danger pour le patient) de substance radioactive, qui sert de traceur. Une caméra spéciale appelée caméra TEP permet de détecter les émissions de positons produites par cette substance et de suivre le trajet du traceur dans l’organisme. On obtient ainsi une image de l’activité de l’organe en trois dimensions.

Le TEP-SCAN permet de mettre en évidence le fonctionnement des cellules : il s’agit d’un procédé d’imagerie fonctionnelle, par opposition à l’imagerie médicale réalisée par radiographie aux rayons X ou par scanner, qui donne une image anatomique (imagerie structurelle). La tomographie par émission de positons permet ainsi de suivre le métabolisme de cellules qui ont un rôle capital dans le fonctionnement du corps humain : cellules du muscle cardiaque, neurones ou encore cellules d’un tissu cancéreux.

Quand fait-on un TEP-SCAN ?

La tomographie par émission de positons est un outil de diagnostic. Elle est utilisée notamment dans les spécialités suivantes :

  • Cancérologie : dépistage précoce, évaluation de l’étendue et l’activité de tumeurs cancéreuses, suivi de la réponse du patient à un traitement de chimiothérapie et/ou de radiothérapie, détection de métastases,
  • neurologie : imagerie cérébrale dans le cadre du dépistage de certaines formes de démence et de maladies neurodégénératives (maladie de Parkinson, maladie d’Alzheimer),
  • cardiologie : visualisation des lésions suite à un infarctus du myocarde, examen du flux sanguin dans les artères coronaires…

TEP-SCAN à l'Infirmerie Protestante

La tomographie par émission de positons est pratiquée dans le service de médecine nucléaire de l’Infirmerie Protestante.

Déroulement de l’examen

Il vous est demandé de venir à jeun (depuis 6h) et reposé dans le service.

Une perfusion intraveineuse est posée dans votre avant-bras pour l’injection du produit traceur. Vous restez ensuite au repos pendant une heure, pendant que le traceur se diffuse dans votre organisme.

Vous êtes ensuite installé en position allongée sur la table d’examen de la machine qui se présente comme un scanner (la table coulisse dans un tube).

L’examen a une durée totale comprise entre 15 mn et 1h30.

Les résultats seront envoyés directement à votre médecin prescripteur.

Après l’examen

Le TEP-SCAN est sans effet secondaire et totalement indolore. Les doses injectées étant très faibles, aucune conséquence néfaste sur la santé n’a jamais été démontrée. Vous pourrez reprendre une activité normale immédiatement après l’examen. Il est conseillé de boire beaucoup dans les heures qui suivent.

> Retour à la Médecine Nucléaire Scintigraphie TEP Scan