Chimiothérapie à Lyon - Clinique de l'Infirmerie Protestante

La chimiothérapie : qu'est-ce que c'est ?

ChimiothérapieLa chimiothérapie est utilisée dans le traitement des cancers. C’est un traitement médicamenteux qui permet de détruire des cellules cancéreuses ou d’empêcher leur multiplication.

La chimiothérapie fait partie du parcours de soins de nombreux cancers. On peut y recourir comme premier traitement (chimiothérapie préventive) ou en association avec la radiothérapie et/ou la chirurgie (chimiothérapie adjuvante).

Chimiothérapie : modalités et effets secondaides

Quelles sont les modalités d’une chimiothérapie ?

Les modalités varient selon le type de cancer, l’état général du patient, les objectifs du traitement, les médicaments utilisés et la réponse du patient au traitement.
Elle peut être prescrite avant ou après une intervention chirurgicale ou pour traiter des métastases.
La chimiothérapie s’effectue par cycles de traitement. Ces cures peuvent durer un ou plusieurs jours et sont suivies d’une période de repos pour permettre à l’organisme de récupérer.
Un calendrier sera mis en place avec l’équipe soignante qui fixera les lieux et dates des séances de perfusion ainsi que les médicaments utilisés. Il est important de respecter ce protocole pour garantir l’efficacité du traitement.

Quels sont les effets secondaires de la chimiothérapie ?

La chimiothérapie agit également sur les autres cellules saines de notre organisme qui se multiplient rapidement, même si elles sont beaucoup plus résistantes que les cellules cancéreuses : c’est ce qui entraîne les effets secondaires du traitement.

Les principaux effets indésirables de la chimiothérapie sont les suivants :

  • Fatigue : elle est très fréquente et liée non seulement aux effets secondaires mais également à la maladie et à l’anxiété qu’elle génère
  • Diminution du nombre de cellules sanguines (globules et plaquettes) : elle se manifeste en général une à trois semaines après une cure de chimiothérapie et est le plus souvent de courte durée. La formule sanguine du patient est toujours contrôlée lors d’une chimiothérapie et des traitements correctifs peuvent être prescrits si besoin.
  • Troubles digestifs : nausées, vomissements, diarrhées, constipation, tous ces symptômes sont courants et peuvent être traités de manière efficaces. Il ne faut pas hésiter à en parler à l’équipe soignante.
  • Chute des cheveux : elle est provisoire et s’arrête dès que le traitement est terminé. Elle est cependant inévitable dans certains cas. Les patients peuvent alors avoir recours au port d’une perruque ou d’un foulard.

Déroulement d'une chimiothérapie à l'Infirmerie Protestante

Un protocole précis est déterminé avec l’oncologue. La fréquence et la durée des cures ainsi que les médicaments administrés varient en fonction de chaque patient.

Avant chaque séance de perfusion un bilan sanguin et un examen clinique sont réalisés pour vérifier l’état de santé du patient et la possibilité de poursuivre le traitement.

La plupart des médicaments utilisés pour une chimiothérapie doivent être administrés par voie intraveineuse. Pour éviter des ponctions répétées dans les veines, la pose préalable d’un cathéter intraveineux et d’une chambre implantable (port-à-cath) est recommandée. Ce dispositif comprend un cathéter qui est inséré dans une grosse veine et est relié à un petit boîtier implanté sous la peau, dans lequel seront directement injectés les médicaments. Son installation s’effectue sous anesthésie locale et il est placé en haut du thorax. Il reste en place pendant toute la durée de la chimiothérapie et permet de faciliter les perfusions et de mener une vie normale entre chaque cure (douches, bains, voyages…).

Selon les cas, une chimiothérapie peut nécessiter une hospitalisation classique ou se faire en ambulatoire (hospitalisation de jour), ou encore être réalisée à domicile (HAD).

Pathologies traitées grâce à la Chimiothérapie

Chirurgie du Cancer du Sein

Cancer du SeinLe cancer du sein est le cancer le plus répandu chez la patientèle féminine. Le traitement chirurgical du cancer du sein est grandement favorisé lorsque la tumeur est décelée tôt grâce au dépistage.

En savoir +