Sinusite : chirurgie ORL à l'Infirmerie Protestante

Sinusite

Sinusite : Définition

La sinusite est une inflammation des sinus, qui peut être difficile à traiter et qui est particulièrement invalidante lorsqu’elle devient chronique. C’est une affection fréquente qui touche entre 10 et 15% de la population.

Les symptômes de la sinusite

Une sinusite se caractérise généralement par une combinaison de plusieurs des symptômes suivants : nez bouché, écoulement nasal important, douleurs plus ou moins violentes dans les sinus, sensation de tension du visage, perte d’odorat, maux de tête, douleurs dentaires. Elle entraîne beaucoup d’inconfort chez le patient et peut perturber son sommeil.

Anatomie des sinus

Les sinus paranasaux sont des petites cavités qui servent à chauffer, humidifier et filtrer l’air inhalé. Ils sont tapissés d’une muqueuse munie de cils dont les mouvements permettent d’éliminer les impuretés.

Ils sont au nombre de 8 :

  • sinus maxillaires, situés de part et d’autre du nez, sous les orbites oculaires
  • sinus frontaux, situés au-dessus des orbites oculaires
  • sinus éthmoïdaux, situés entre les orbites oculaires
  • sinus sphénoïdaux, sinus profonds situés plus en arrière du crâne, au-dessus des fosses nasales

Les causes de la sinusite

L’inflammation de la muqueuse sinusale peut être causée par une infection virale, bactérienne ou mycosique. Une sinusite peut également être d’origine allergique.

Traitelement chirurgical des sinusites

Les sinusites aigües (de courte durée) peuvent être traitées par une antibiothérapie et/ou une corticothérapie.

Dans certains cas de sinusites chroniques ou à répétition, pour lesquelles les traitements médicamenteux sont inefficaces, une chirurgie doit être envisagée.

Chirurgie fonctionnelle endoscopique des sinus (FESS)

La chirurgie des sinus a beaucoup évolué grâce aux progrès de l’imagerie médicale. Aujourd’hui on a le plus souvent recours à la FESS (Functional Endoscopic Sinus Surgery : chirurgie fonctionnelle endoscopique des sinus) pour traiter les sinusites chroniques. La FESS est une technique de chirurgie mini-invasive (pas d’incision cutanée) qui consiste à utiliser un endoscope pour visualiser les tissus infectés et dégager les voies obstruées afin de rétablir une ventilation normale des sinus.

L’endoscope est un tube fin et flexible muni d’un système lumineux et d’une très petite caméra à son extrémité. Il est introduit dans le nez du patient afin de visualiser les parois nasales et les sinus.

La chirurgie endoscopique rhino-sinusienne est devenue une discipline spécialisée qui permet la réalisation d’actes de plus en plus précis, avec une approche ciblée des sinus, et l’obtention d’excellents résultats fonctionnels.

Opération des sinusites par éthmoïdectomie

L’éthmoïdectomie est indiquée en cas de sinusite chronique.

Elle consiste à débarrasser les cavités sinusiennes éthmoïdales des éléments (tissus infectés, polypes, hypertrophie de la muqueuse, sécrétions purulentes) qui gênent le drainage naturel. C’est l’une des principales interventions pour le traitement des sinusites.

Cette intervention est pratiquée en bloc opératoire, sous anesthésie générale. Elle nécessite un méchage de 24 heures et le patient peut sortir de l’hôpital le lendemain de l’intervention.

Traitement des sinusites par méatotomie moyenne

La méatotomie moyenne est le traitement chirurgical indiqué pour les sinusites maxillaires d’origine nasale ou dentaire.

L'opération consiste à agrandir l'orifice du sinus maxillaire afin de le rendre à nouveau fonctionnel.

Cette intervention est pratiquée en bloc opératoire, sous anesthésie générale. Elle nécessite un méchage de 24 heures et le patient peut sortir de l’hôpital le lendemain de l’intervention.

Technique de Caldwell-Luc

Dans de rares cas, la chirurgie endonasale de méatotomie ne suffit pas à résoudre une sinusite maxillaire. On peut alors avoir recours à la technique de Caldwell-Luc, qui consiste à réaliser une ouverture et un abord du sinus maxillaire par voie buccale pour enlever les tissus malades.

Cette intervention se pratique sous anesthésie générale et nécessite une hospitalisation de 2 jours.

> Retour à la Chirurgie ORL Cervico-Faciale