Cancer de la prostate : en savoir plus

Cancer de la prostate

Cancer de prostateLe cancer de la prostate est devenu le 1er cancer en fréquence chez l’homme en France et dans les pays occidentaux en général. Chaque année, plus de 50.000 hommes sont touchés par le cancer de la prostate. Ainsi, un homme sur neuf présentera au cours de sa vie une forme clinique de cancer de la prostate.

C’est la 3ème cause de décès par cancer chez l’homme. Il s’agit donc d’un véritable problème de santé publique.

La journée européenne de la prostate se tenait hier. A cette occasion, revenons sur quelques questions que vous vous posez, pour mieux comprendre le cancer et son dépistage. 

Qu’est-ce que la prostate ? Sa fonction ?

La prostate est une glande qui fait partie de l’appareil reproducteur masculin.
Elle est située sous la vessie, en avant du rectum.
Elle entoure le canal de l’urètre qui conduit l’urine de la vessie vers l’extérieur.

Le rôle de la prostate est de produire du liquide prostatique. Ce liquide prostatique rentre dans la composition du sperme en se mélangeant avec les spermatozoïdes en provenance des testicules.Le liquide prostatique n’est pas absolument indispensable à la fécondité, mais il la favorise en apportant du volume au sperme émis ainsi que des enzymes facilitant la pénétration des spermatozoïdes à travers le col utérin.

Peut-on prévenir l’apparition de ce cancer ?

Non, on ignore à ce jour comment prévenir efficacement le cancer de la prostate.  L’impact de facteurs en lien avec les modes de vie tels que des facteurs de risques environnementaux, infectieux et nutritionnels reste incertain.

Quels symptômes le cancer de la prostate occasionne-t-il ?

Au début, le cancer de la prostate n'occasionne pas de symptômes. À mesure qu'il progresse, il pourra entraîner des change-ments urinaires, de l’impuissance, de la fatigue, une perte de poids ou des douleurs osseuses. Ces symptômes peuvent être causés par un cancer de la prostate, mais par plusieurs autres maladies également.

À partir de quel âge est-il risqué de développer un cancer de la prostate ? 

Le cancer de la prostate est généralement diagnostiqué après l’âge de 50 ans. Il Devient de plus en plus fréquent à mesure que l’on vieillit.

Comment pose-t-on le diagnostic d’un cancer de la prostate ?

Le cancer de la prostate sera soupçonné lors d’un toucher rectal ou par le dosage sanguin d’une protéine produite par la prostate, l’antigène prostatique spécifique (APS). Ni l’un ni l’autre de ces tests ne sont parfaits pour détecter les cancers. Si un de ces tests s’avère anormal, on pourra procéder à une échographie transrectale et à des biopsies afin de confirmer le diagnostic.

> En savoir plus sur les cancers urologiques et leurs traitements à l’Infirmerie Protestante