Ambulatoire chirurgical

Soumis par admin le 09/07/2013

Le secteur ambulatoire permet la prise en charge, sous anesthésie générale, des interventions et examens nécessitant une hospitalisation d’une journée.

Ambulatoire chirurgical

De nombreuses activités chirurgicales :

Chirurgies :

Endoscopie :

  • Digestive
  • Bronchique

Ce service connaîtra un grand développement à l’avenir, le service ambulatoire devenant la prise en charge de référence pour de multiples actes.

QU’EST-CE QUE LA CHIRURGIE AMBULATOIRE ?

Passer moins de temps à l’hôpital

La chirurgie ambulatoire est une pratique qui consiste à réaliser des actes chirurgicaux ou des actes d’investigation avec une durée d’hospitalisation inférieure à 12 heures, sans hébergement de nuit.

Cette chirurgie d’un jour permet au patient de rentrer chez lui le jour-même de son admission à l’hôpital et de son interventionsans augmentation du risque pour sa santé.

L’acte pratiqué est le même que celui qui est réalisé  lors d’une hospitalisation conventionnelle. De même, les conditions techniques de réalisation de l’acte sont rigoureusement identiques à celles d’un acte pratiqué dans le cadre d’une hospitalisation : intervention pratiquée dans un bloc opératoire, réalisation d’une anesthésie adaptée et surveillance post-opératoire en salle de réveil.

Cette pratique était auparavant réservée aux actes chirurgicaux légers mais, grâce aux progrès technologiques, elle peut être mise en œuvre pour des opérations de plus en plus lourdes (ablation de la vésicule sous cœlioscopie, thyroïdectomie, opération du cancer du sein sans ablation totale du sein,… ).

Les avantages

  • Diminution du risque d’infections nosocomiales : la durée du séjour à l’hôpital ou à la clinique étant réduite, l’exposition au risque de contracter une infection est naturellement diminuée
  • Diminution du risque de phlébite : le patient  ne reste pas longtemps en position allongée
  • Réveil plus facile : la chirurgie ambulatoire a recours à des combinaisons de produits anesthésiques qui comportent moins d’effets secondaires
  • Récupération plus rapide : des techniques de chirurgie moins invasives sont utilisées dans le cadre de la chirurgie ambulatoire
  • Possibilité pour le patient de rentrer chez lui, dans un environnement familier, le soir-même de l’intervention
  • Globalement, le taux de satisfaction du patient et de son entourage est très bon : la chirurgie ambulatoire constitue un apport réel en termes de qualité 

La chirurgie ambulatoire en France

En France, depuis la loi du 31 juillet 1991 sur la réforme hospitalière, la chirurgie ambulatoire est considérée comme une alternative à l’hospitalisation. Elle répond à un cadre législatif et est encadrée par les institutions sanitaires.

Pour en savoir plus : site du ministère de la Santé

En Amérique du Nord, la chirurgie ambulatoire représente 80% des prises en charges chirurgicales. Elle est également très répandue dans certains pays d’Europe, comme en Scandinavie, avec 70% des prises en charges. La France est à la traîne, avec un  taux de 40% de chirurgie en ambulatoire.

LA CHIRURGIE AMBULATOIRE A L’INFIRMERIE PROTESTANTE

L’Infirmerie Protestante développe la prise en charge des patients en chirurgie ambulatoire qui devient la prise en charge de référence pour de multiples actes. Cette pratique est essentiellement centrée sur le patient  et lui permet de bénéficier d’une attention médicale accrue pour qu’il puisse sans risque rentrer chez lui quelques heures après son opération.

Elle requiert une organisation très stricte de l’établissement et un important savoir-faire de la part des professionnels de santé  qui sont formés pour pouvoir exercer au sein de l’unité de chirurgie ambulatoire.

Le service dispose de 30 lits, 20 chambres individuelles et 5 chambres doubles toutes équipées de toilettes.

LE DEROULEMENT

La préparation

La préparation comprend les mêmes étapes que pour une chirurgie conventionnelle :

  • Consultation de spécialistes
  • Consultation de l’anesthésiste qui s’assure que le patient remplit toutes les conditions pour être pris en charge dans le cadre d’une chirurgie ambulatoire
  • le patient doit appeler le service de chirurgie ambulatoire 2 jours avant votre intervention : pour le rappel des consignes de l’hospitalisation ( être à jeun, douche préopératoire...)

Le suivi post-opératoire

Selon les interventions et le type d’anesthésie pratiquée, des instructions précises accompagnent cette procédure pour le retour à domicile :

  • Le patient doit se faire ramener à son domicile par une tierce personne, et ne peut conduire pendant les 12 heures suivant l’intervention,
  • Le patient doit respecter les traitements et les soins prescrits après l’intervention,
  • Les somnifères sont déconseillés le soir suivant l’intervention,
  • Il  est conseillé de ne pas prendre des décisions importantes dans les heures qui suivent l’anesthésie,
  • Le patient ne doit pas rester seul la première nuit suivant l’intervention.

L’équipe médicale s’assure donc que le patient et son entourage ont bien compris ces consignes.

puce flecheCe service est sous la responsabilité de : Thérèse Goutelle

Téléphone Secrétariat : 04.72.00.71.01 Horaires : 6h45-14h30
Téléphone Service : 04.72.00.71.08
Fax : 04.26.29.79.05

Contenu modifié le 27/03/2017