La chirurgie du cancer du sein à l’Infirmerie Protestante à Lyon

cancer du sein

Le cancer du sein est le cancer le plus répandu chez la femme. À ce jour, une femme sur neuf est touchée par cette pathologie, le risque est d’ailleurs amplifié avec l’âge.

Cette tumeur peut prendre plusieurs formes. Les plus fréquentes restent le cancer du sein « non invasif » qui se développe dans les canaux de lactation, et le cancer « invasif » qui lui, attaquera les tissus autour de ces mêmes canaux avant de se développer sur d’autres parties du corps.

Lorsque le dépistage est réalisé suffisamment tôt, le cancer du sein peut être traité très efficacement. L'Infirmerie Protestante assure le dépistage du cancer du sein grâce à son centre de diagnostic de la femme.

Les Symptômes du cancer du sein

L’apparition du cancer du sein génère plusieurs symptômes chez la patiente. Celle-ci peut sentir au toucher une boule au niveau du sein : il s’agit de la tumeur.

Cette tuméfaction peut être accompagnée de ganglions axillaires au niveau de l’aisselle. C’est le signe que la tumeur commence à se développer.

La patiente peut également constater des problèmes de peau au niveau du sein et du mamelon : la peau peut s’épaissir ou durcir. Il arrive que le sein se déforme, entrainant un écoulement du mamelon.

D’autres symptômes comme les nausées, les vomissements, la toux, la perte de poids ou encore des douleurs peuvent se manifester lorsque le cancer se développe.

Les facteurs de risques du cancer du sein

Même si l’on connait aujourd’hui les principales causes d’apparition du cancer du sein, il n’est pas possible pour le corps médical de lutter contre son apparition.

Certains facteurs favorisent l’apparition d’une tumeur du sein :

  • L’âge : La majorité des cancers sont diagnostiqué chez les femmes de plus de 50 ans.
  • Les antécédents familiaux : Le risque est plus important si un proche a déjà été atteint par cette maladie.
  • L’hérédité
  • La récidive : Les risques de développer un cancer du sein augmentent si la patiente a déjà contracté un cancer du sein par le passé. La tumeur ne se forme pas forcément sur l’autre sein.
  • L’irradiation : À cause d’une forte exposition à des examens d’imagerie médicale : radiographies, scanners, etc.

Les facteurs hormonaux, le surpoids ou encore la consommation de tabac et d’alcool peuvent également entrer en ligne de compte dans l’apparition de la tumeur.

Le traitement du cancer du sein

L’opération chirurgicale

Le cancer du sein est principalement traité par voie chirurgicale. Bien entendu, si la tumeur est diagnostiquée rapidement, l’intervention sera moins lourde pour la patiente.

Le choix de la technique chirurgicale à utiliser se basera essentiellement sur le stade de la tumeur, sa taille et sa localisation. D’autres facteurs seront pris en compte comme l’âge de la patiente ou son état de santé général.

Le but de l’opération chirurgicale sera de retirer l’intégralité de la tumeur. Les techniques les plus fréquemment utilisées sont la tumorectomie et la mastectomie.

La tumorectomie sera indiquée lorsque la taille de la tumeur est inférieure à 3 cm. Cette technique permet de retirer la tumeur tout en conservant le sein.

La mastectomie sera indiquée pour traiter les tumeurs plus importantes. Dans le cadre d’une mastectomie totale, le sein devra être intégralement retiré. Une reconstruction du sein pourra être réalisée suite à la mastectomie.

Les interventions complémentaires

Après la chirurgie suivent très souvent une batterie d’examens médicaux complémentaires permettant de conclure le traitement.

Les différents traitements postopératoires pourront être indiqués selon le type de tumeur traité ou encore selon la tolérance de la patiente face à ces examens souvent lourds.

On distingue :

  • La radiothérapie : Traitement par rayons X afin de supprimer les cellules cancéreuses.
  • La chimiothérapie : Détruire les cellules du cancer par l’usage de médicaments. La chimiothérapie peut également être préconisée avant l’opération chirurgicale afin de réduire le volume de la tumeur.
  • L’hormonothérapie : Lorsque le cancer s’est développé à cause des hormones sexuelles féminines. Le traitement médicamenteux va bloquer les effets des œstrogènes.
  • La thérapie ciblée : Traitement médicamenteux qui permet de cibler et de détruire avec précision certaines molécules ayant un rôle dans le développement du cancer du sein.

Les suites d’une ablation du cancer du sein

Les suites postopératoires peuvent être particulièrement difficiles après un cancer du sein.

Les patientes seront suivies très régulièrement pour éviter toute rechute ou toute récidive. Le but de ce suivi sera de contrôler l’efficacité du traitement et de repousser les éventuels effets secondaires. Elles devront également suivre une rééducation afin de retrouver toutes les fonctions du bras et de l’épaule du côté du sein traité.

En cas de mastectomie totale, la reconstruction mammaire peut être envisagée si elle n’a pas été pratiquée suite à la première intervention. C’est la solution idéale pour les patientes souhaitant retrouver une silhouette naturelle.

Une grande fatigue peut être ressentie après le traitement. La perte des cheveux peut également faire partie des complications, notamment suite à une chimiothérapie.

Contenu modifié le 30/12/2016