La coloscopie à l’Infirmerie Protestante à Lyon

coloscopie

Egalement connue sous le nom de colonoscopie, la coloscopie est un examen permettant d’analyser la paroi interne du colon grâce à un équipement médical : le coloscope.

En plus de permettre la visualisation de l’intérieur du colon, le coloscope permet de procéder à des biopsies.

À l’Infirmerie Protestante de Lyon, la coloscopie sera assurée par le service de Gastro-entérologie. C’est un examen généralement réalisé sous anesthésie générale.

À quoi sert la coloscopie ?

Le recours à la coloscopie est indiqué pour explorer le colon dans le but de déceler d’éventuelles anomalies et d’effectuer des prélèvements pour les identifier.

En outre, la colonoscopie est indiquée pour :

  • Des lésions du colon ou du rectum
  • Des polypes
  • Des tumeurs cancéreuses
  • Des antécédents familiaux de cancer colique
  • Une inflammation ou une infection du colon
  • Une diarrhée chronique
  • Des douleurs abdominales répétées
  • Des saignements dans les selles
  • Etc

Préparation pour la coloscopie

La coloscopie est, la plupart du temps, réalisée sous anesthésie générale. Par conséquent, le patient devra impérativement prendre rendez-vous avec le médecin anesthésiste plusieurs jours avant la coloscopie.

Pour garantir le bon déroulement de l’examen, le colon devra avoir été nettoyé au préalable. En effet, si le praticien considère que le colon n’est pas suffisamment propre, il prendra la décision d’interrompre la procédure de visualisation du colon.

Le patient devra donc suivre un régime alimentaire sans fruits, aliments gras, laitages et légumes au cours des trois jours précédant la colonoscopie.

La veille de l’examen, le patient devra ingérer un laxatif afin de vider le colon.

Enfin, il lui sera demandé de se présenter à jeun le jour de la coloscopie : le patient ne devra pas avoir consommé de boisson ou de nourriture dès minuit, la veille de la procédure.

Déroulement de l’examen

Une fois anesthésié, le patient sera couché sur le côté, les jambes repliées. Le gastro-entérologue pourra alors insérer le coloscope dans l’anus du patient et débuter l’exploration.

Le praticien retirera toute lésion suspecte rencontrée au cours de l’exploration.

La coloscopie est un examen standard, réalisé en une trentaine de minutes en moyenne.

La procédure est très souvent réalisée en hospitalisation ambulatoire, ainsi, après quelques heures d’observation, le patient pourra regagner son domicile. Le patient devra être raccompagné par une tierce personne. Une fois rentré, il pourra reprendre ses activités normalement et n’aura pas de régime alimentaire particulier à suivre.

La coloscopie présente-t-elle des risques ?

La coloscopie est un examen banal, régulièrement pratiqué par les praticiens du service de Gastro-entérologie.

Même si ils existent, les risques sont minimes. Ils peuvent se traduire par des vomissements, des nausées ou encore par une irritation du rectum.

Dans des cas beaucoup plus rares, il arrive de constater :

  • La perforation des parois de l’intestin
  • Des troubles cardiaques
  • Des troubles respiratoires
Contenu modifié le 27/03/2017